Les bonnes résolutions du cycliste urbain à vélo

Il n’est pas encore trop tard pour faire de bonnes résolutions pour la nouvelle année qui ne fait que commencer. Essayer de s’améliorer en prenant quelques engagements envers-soi même est également valable dans le domaine du cyclisme. En effet, cette liste de bonnes résolutions s’adresse surtout aux cyclistes urbains souhaitant améliorer leur pratique du vélo et leur style de vie.

Première résolution : rouler bien éclairé

 

Première résolution : rouler bien éclairé

Première résolution : rouler bien éclairé

En hiver, la nuit tombe très tôt et le jour tarde à se lever, ainsi il est important de rouler éclairé afin d’améliorer sa vision mais aussi dans le but de se faire voir par les autres usagers de la route. Il s’agit ainsi d’une question de sécurité à ne pas négliger. Investir dans des feux de signalisation pour son vélo est alors une bonne résolution à prendre. Il existe plusieurs modèles sur le marché qui tiennent jusqu’à 10 heures et qui sont ultra simples à fixer et à retirer. Certains proposent des systèmes à clips, d’autres nécessitent une fixation sur la fourche et sur le hauban pour les feux arrière et les feux avant. De plus, ce qui est intéressant avec les feux actuels c’est qu’ils ne nécessitent plus de batterie ni de pile pour être rechargés. Il n’y a donc plus d’excuse pour ne pas rouler à vélo éclairer, surtout en hiver.

Deuxième résolution : signaler ses intensions

 

Deuxième résolution : signaler ses intensions

Deuxième résolution : signaler ses intensions

Lorsque l’on est cycliste, l’on a tendance à négliger les codes de la route. Pourtant, comme les automobilistes et tous les autres usagers de cette dernière, il est important de respecter les bonnes règles de conduite. Ainsi, pour la nouvelle année, il va falloir y remédier pour assurer sa propre sécurité et celle des autres. Il faut donc installer des rétroviseurs dotés de clignotant pour sa bicyclette qui sont à fixer sur le guidon à ses extrémités. Là aussi, on peut en trouver sur le marché à l’exemple de ces rétroviseurs grand angle avec un miroir large pour que les cyclistes puissent bien observer chaque recoin de la circulation. Ils sont sensés intégrer un clignotant pour signaler chaque changement de direction. Aussi, certains modèles de rétroviseurs peuvent à la fois faire objet de feu de position au besoin.

Troisième résolution : vérifier régulièrement l’état de son vélo

 

Troisième résolution : vérifier régulièrement l’état de son vélo

Troisième résolution : vérifier régulièrement l’état de son vélo

Toujours en termes de sécurité, la vérification régulière de l’état de son vélo devrait être automatique et totalement logique. Cependant, comme il s’agit d’un engin ne nécessitant pas autant d’entretiens que ceux qui sont motorisés, l’on a tendance à négliger ce point qui est pourtant essentiel. En effet, il peut être extrêmement dangereux de rouler tranquillement et d’avoir soudain les vitesses du VTT qui ne répondent plus ou alors le frein qui lâche sans prévenir. Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres qui pourraient causer énormément de dégâts, et pour le cycliste, et pour les autres usagers de la route. Il est donc plus sage de procéder, à partir de maintenant, à un entretien régulier de l’état de l’engin. Pensez à cette bonne résolution du cycliste urbain à vélo. Aussi, pour encore plus de sécurité et afin de prévoir le pire, il faut penser à avoir une boîte à outils en permanence sur soi lorsque l’on roule à vélo. Elle va permettre de réparer les petites pannes sans devoir toujours dépendre d’un professionnel. Privilégiez une boîte à outils compacte et facile à transporter pour ne faciliter son transport.

Quatrième résolution : opter pour un casque haute visibilité

 

Quatrième résolution : opter pour un casque haute visibilité

Quatrième résolution : opter pour un casque haute visibilité

Le port de casque devrait être obligatoire pour les cyclistes. En effet, il s’agit d’une assurance de protection contre les éventuels chutes ou chocs et accidents. Cependant, il va falloir s’assurer en même temps que son port n’entrave en rien la visibilité, ni le confort de conduite du vélo. Ainsi, optez pour un casque haute visibilité assurant à la fois sécurité et confort. Non seulement la tête est protégée en cas de chute mais en plus, même en le portant, la visibilité est à son maximum. Par ailleurs, le port de casque est avantageux dans la mesure où cela permet aux autres usagers de la route de mieux repérer le cycliste via les LED réfléchissants dont la plupart est doté.

Cinquième résolution : investir dans un antivol

 

Cinquième résolution : investir dans un antivol

Cinquième résolution : investir dans un antivol

Enfin, la dernière résolution pour les cyclistes urbains est d’investir dans un système d’antivol pour éviter les mauvaises surprises cette année. On pense toujours que cela n’arrive qu’aux autres jusqu’à ce que le pire nous arrive également. Ainsi, avant qu’il ne soit trop tard, il vaut mieux prévenir que guérir. Il existe des antivils U pliants sur le marché qui protègent le VTT contre les tentatives de vol. Demandez l’avis d’un professionnel quant aux choix des modèles selon le type de vélo ou le type d’usage.

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire