Comment préparer un séjour VTT?

Les séjours en VTT sont devenus courants vu que les voyages à vélos procurent plusieurs avantages indéniables. En effet, parmi ces avantages figure l’atout santé du VTT ; le VTT et la santé vont effectivement de paire puisqu’il permet de faire des exercices en profitant du grand air et du paysage. En outre, le VTT permet également d’économiser énormément d’argent en raison du fait qu’il ne nécessite pas de carburant et cela contribue en même temps au bien de l’environnement. Les séjours en VTT sont ainsi vivement préconisés pour tous mais avant de s’y adonner, il va falloir bien se préparer.

Comment préparer un séjour VTT – Le choix de l’itinéraire

Comment préparer un séjour VTT – Le choix de l’itinéraire

Comment préparer un séjour VTT – Le choix de l’itinéraire

Pour un séjour en VTT réussi, il faut bien le préparer en choisissant en premier lieu l’itinéraire. Il faut que ce dernier corresponde surtout aux motivations (motivations touristiques, motivations sportives, …), à l’expérience (beaucoup, moyennement ou peu habitués, mais aussi aux conditions physiques) ainsi qu’aux attentes personnelles (climat, population, …). Il est aussi important de choisir un itinéraire avec des routes pour vélo appelées « voies vertes » ou des petites routes (celles qui sont blanches sur les cartes). Les routes nationales ainsi que les routes à très fort trafic sont à éviter autant que possible. Pour un débutant en voyage en VTT, il faut faire une moyenne de 50 km/jour à 10 km/heure en ajoutant une journée de repos tous les deux ou trois jours et en évitant la traversée de cols difficiles. Pour les habitués, un trajet de 100 à 180 km/jour en moyenne avec une journée de repos par semaine est recommandé. Toutefois, le nombre de kilomètre par jour varie légèrement en fonction des routes empruntées. Il faudra alors être bien informé au préalable sur le trajet à prendre, la qualité des routes,  la dénivellation des pentes et des côtes, le niveau de difficulté, la présence de pistes cyclables ou d’un accotement lorsqu’il s’agit des grandes routes, l’autorisation d’y circuler à vélo, les hébergements, les points de restauration, les lieux de réparation de vélos, la météo, …

Comment préparer un séjour en VTT – Le chargement

Comment préparer un séjour en VTT – Le chargement

Comment préparer un séjour en VTT – Le chargement

Un séjour en VTT ne ressemble en rien à un voyage avec d’autres moyens de transport en termes de chargement. En effet, un voyage à vélo se fait toujours en étant le plus léger possible. Toutefois, il faut penser à ne manquer de rien pour la réussite du voyage. Pour ce faire, il faut prendre le strict nécessaire, les affaires qui serviront vraiment. Evidemment, s’il s’agit d’une première fois, il est possible que des objets ne soient même pas utilisés mais avec l’expérience, le dilemme du chargement se résoudra très vite.

Comment préparer un séjour en VTT – Le matériel

Voyager à vélo nécessite absolument que l’on dispose de bons matériels vu que tout au long du voyage, ceux-ci contribueront largement à la sécurité et au confort. Un séjour en VTT est très peu dispendieux mais le matériel est un peu cher surtout s’il est de qualité. Il faut donc s’équiper des outils et pièces de rechanges en tous genres, qui sont légers s’ils sont de bonne qualité. Il faut, avant de partir et se lancer à l’aventure, connaître ces outils et pièces de rechanges- là. Pour ce faire, s’exercer à démonter et remonter son vélo est une bonne chose. Il faut également essayer le vélo sur un ou deux kilomètres pour s’y habituer.

Comment préparer un séjour en VTT – Le physique

Comment préparer un séjour en VTT – Le physique

Comment préparer un séjour en VTT – Le physique

Avant de se décider de faire un séjour en VTT, il faut avoir confiance en soi et à son physique. Même s’il s’agit d’un voyage qui soit d’abord à vocation touristique, il faut tout de même avoir un minimum d’âme de sportif. En effet, pédaler un vélo peut être à l’apparence un jeu d’enfant mais mine de rien, cela nécessite énormément d’endurance et  d’énergie. Ainsi, avant le départ, il faut se préparer physiquement, outre le fait d’avoir déjà normalement pratiqué régulièrement du sport, en courant, en nageant ou en pédalant trois fois par semaines durant les deux ou trois mois qui précèdent le voyage en VTT. En même temps, une alimentation saine et variée est également recommandée. Ces préparations pourront éviter la fatigue, les courbatures et autres douleurs articulaires pour mieux apprécier le séjour en VTT.

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire